Nous sommes maintenant le 30 mai et toujours aucune nouvelle de l'ODR Parrot Party, je décide donc d'appeler, je suis accueilli très très froidement, apparemment, la personne n'a pas vraiment envie de travailler, bref, je lui explique que je n'ai toujours pas de remboursement alors qu'il était prévu mi mai, les esprits s'échauffent quelque peu car la personne ne comprend pas que ça fait 6 mois que j'attends et que j'en ai marre de payer des numéros surtaxés, finalement, elle me dit qu'on me rappelera, je n'ai pas vraiment le choix.

15 minutes plus tard, je suis contacté, on me dit que le virement à été fait le 28 mars et qu'il faut vérifier avant de déranger les gens (référence à mon précédent coup de fil), pris d'un doute affreux, je consulte directement mes relevés de comptes : aucun virement de 99€, le ton monte alors encore un peu, finalement, mon interlocutrice va se renseigner et me rappelera.

Encore 15 minutes plus tard, on me rappelle, le ton à clairement changé, apparemment, ils se sont aperçu de leur erreur, je leur demande le numéro d'opération du précédent virement comme me l'a conseillé un collègue, elle esquive brillamment la question en changeant immédiatement de sujet, bref, elle me dit que le virement aura lieu aujourd'hui même...

Voilà, nous sommes le 30 mai 2008 et sauf, nouveau rebondissement, je vais être remboursé des 99€ d'un produit acheté fin décembre 2007, c'est lamentable.

Pour en revenir sur le problème originel, on me dit que le RIB n'est pas le bon, à cela, je vois plusieurs raisons possible :

  • Une erreur de ma part, j'aurai donc glisser le RIB d'un chèque ne m'appartenant pas : plutôt ridicule
  • Une erreur de saisie du RIB : j'ai beaucoup de mal à le croire car la clef RIB est là pour éviter ce genre d'erreur
  • Une erreur volontaire : ?

Je trouve ça tout simplement scandaleux qu'on ne tente pas de contacter le client lorsqu'une erreur de la sorte se produit, le virement ne passe pas, on cherche d'oû vient l'erreur, et on essaie de faire en sorte que ça fonctionne mais non, on s'en fou du client, on a pas envie de perdre son temps à résoudre un problème qui ne nous concerne pas.

Et enfin, pour finir, contrairement à ce que mon insinué mes interlocuteurs au téléphone, je ne suis pas un cas isolé :