www.DigitalSpirit.org

Politique d'accessiblité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - Gnu-Linux

Fil des billets - Fil des commentaires

Monter une partition Linux ext2 / ext3 / ext4 sur Mac Os X

Mac Os X est un puissant système d'exploitation, malheuresement, ce système souffre de grosses lacunes pour un linuxien et notamment concernant le support des systèmes de fichiers, en effet, cet OS ne reconnait que ses propres formats HFS, HFS+, HFSX, les formats de Microsoft FAT32 et NTFS ainsi que UFS (source Wikipédia), oubliez donc l'ext3 d'origine sous Mac Os...sauf...

2 projets m'ont sauvés la vie (oui, rien que ça) en rendant mes disques extX visibles et lisibles sous MacOs :

  • MacFuse, les linuxiens auront reconnus à son nom son utilité, pour les autres, c'est un outils qui vous permet de monter un système de fichiers en espace utilisateur
  • Et fuse-ext2 qui est un « pilote » extX générique fonctionnant entre autres sur MacOs

Rien à dire concernant l'installation de ces 2 programmes, des images disques au format dmg sont disponibles.
Une fois ces 2 programmes installés, c'est magique, vos disques extX seront montés automatiquement sans le moindre effort de votre part comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessous :

MacOs finder avec ext3

Concernant le montage des disques externes, le montage n'est pas automatisé et requiert donc quelques actions de votre part.

Lire la suite...

Éviter l'extinction / le redémarrage accidentel d'un serveur : molly-guard

J'ai découvert par l'intermédiaire de Clochix un petit programme très pratique, voir indispensable, à installer, notamment, sur les serveurs auxquels vous avez l'habitude de gérer à distance par ssh.

Ce paquet permet, en s'intercalant entre vous et les commandes halt, shutdown ou reboot, de vous protéger d'un rédémarrage ou un arrêt intempestif, voir dramatique (oui,  dramatique), de votre serveur en vous demandant de saisir le nom du serveur (hostname) à qui s'adresse ladîte commande...

Une petite mise en situation :

root@prod:$ shutdown
W: molly-guard: SSH session detected!
Please type in hostname of the machine to shutdown: dev
Good thing I asked; I won't shutdown prod ...

Voilà une belle sueur froide d'évitée...

Le paquet se nomme molly-guard et est disponible sur toutes les bonnes distributions GNU/Linux...

Connection ssh sans mot de passe

Billet pense-bête, ça m'évitera de chercher si j'ai un trou de mémoire :)

Il est possible de se connecter sans saisir de mot de passe sur une machine distante en SSH, chose très pratique lors de l'administration de plusieurs machines...

Si ce n'est pas encore fait, il vous faut générer votre paire de clef publique / privée, pour cela, entrez la commande suivante :

$ ssh-keygen

Il vous demandera :

  • L'endroit oû stocker les clefs, (~/.ssh/id_dsa par défaut)
  • Une phrase faisant office de mot de passe, laissez cette dernière vide

Ensuite, il faut copier la clef publique dans le fichier ~/.ssh/authorized_keys du pc distant, vous pouvez le faire manuellement avec la commande scp, mais il existe plus simple :

$ ssh-copy-id user@domain.tld

Voilà, vous pouvez dorénavant vous connecter à votre machine sans mot de passe.

Prenez garde à n'utilisez cette méthode qu'à partir d'une machine "de confiance"...

Onglets dans la même instance de GVim

Voilà une petite astuce pour les utilisateurs de GVim qui vous permettra d'ouvrir tous vos documents dans la même instance grâce aux onglets.

La page Vim documentation : remote nous apprend qu'il est possible de faire fonctionner Vim comme un serveur recevant des messages de clients et exécutant les commandes demandées par ces derniers.
Une de ces commandes nous intéresse et va justement nous permettre d'ouvrir des documents dans la même instance de Vim, il s'agit de remote-tab-silent.

Testons cette commande :

 $ gvim -p --remote-tab-silent toto

Une instance de GVim s'ouvre avec toto dans un onglet (le paramètre p permet d'ouvrir un onglet par fichier).
Gardons GVim ouvert et testons de nouveau :

 $ gvim -p --remote-tab-silent foo

Le fichier foo s'affiche maintenant dans un nouvel onglet de la même instance GVim, nous avons donc 2 fichiers ouvert dans GVim : toto et foo.

J'ai fait un petit script bash qui permet de s'affranchir des problèmes rencontrés à l'ouverture avec Nautilus (qui tente d'ouvrir les documents avec le paramètre "-f") et qui évite surtout de devoir saisir les paramètres à chaque fois, il suffit alors de remplacer le fichier binaire de gvim par le script :

 $ mv /usr/bin/gvim /usr/bin/gvim-bin

Ensuite, il vous suffit de déposer le script ci joint dans le dossier /usr/bin et de lui attribuer les droits d'exécution.

Bon Gvim !

Log Watcher

Introduction

Surveiller des logs dans une console est quelque chose de laborieux et toute solution permettant de simplifier cette tâche ingrate est bonne...

Et c'est justement là qu'intervient Log Watcher, une application qui va vous améliorer grandement la vie lorsque vous aurez besoin de surveiller d'ininterrompu log...

Description

Traduction libre du manuel lwatch :

Log Watcher est un "log colorizer", c'est à dire un programme capable de mettre en couleur des logs en fonction d'une syntaxe, en l'occurrence, en fonction de mots rencontrés.
Il lit le contenu de syslog/syslog-ng depuis des tubes nommées (named fifo) ou depuis l'entrée standard (stdin) et affiche les données colorées dans la sortie standard (stdout).

Lwatch est hautement configurable. Il lit sa configuration depuis /etc/lwatch/lwatch.cond ou depuis un fichier grâce à l'option -C.

Son fonctionnement est simple. il lit une ligne depuis l'entrée courante (par défaut, /var/lib/lwatch/syslog.fifo), la divise en 4 parties : date, nom d'hôte, nom du service (avec le PID si disponible) et le message associé.
Chaque partie possède sa propre couleur qu'il est possible de définir grâce au fichier de configuration, les couleurs par défaut sont les mêmes que pour loco.

Mais lwatch n'est pas seulement un simple log colorizer, il est capable de colorer les logs de la manière qu'on le souhaite. Il est possible de choisir une nouvelle couleur pour chaque partie (date, nom d'hôte, service, message) en utilisant des expressions régulières.

Lire la suite...

Authentification par Bluetooth : pam_blue

Je continue dans ma lancée sur le bluetooth dans Ubuntu, voir l'article précédent au sujet de la commande de votre musique par le biais de votre téléphone portable.

Combien de fois par jour saisissez-vous au clavier votre mot de passe ?
Personnellement, énormément, beaucoup trop, on dit souvent que les informaticiens sont des faignants, je vais une fois de plus le prouver en vous proposant une solution pour éviter d'avoir à taper votre mot de passe sur votre distribution Gnu/Linux favorite : Ubuntu, c'est bien sûr valable pour les autres...

pam_blue.png

Lire la suite...

Choisissez, contrôlez votre musique depuis votre téléphone avec Bemused

Bemused est un programme qui vous permet de contrôler votre liste de musiques directement depuis votre téléphone par le biais d'une liaison Bluetooth, ainsi, vous pourrez lancer la lecture de vos titres préférés sur votre PC par l'intermédiaire de xmms, simplement, sans vous déplacer alors que vous "croulez" tranquillement sur votre canapé !

Un aperçu de Bemused sur mon Nokia :
Listage des fichiers La vue de contrôle

Lire la suite...

Backup Manager

Des sauvegardes, chaque jour, tu feras.

Tel pourrai être le leitmotiv de tout bon informaticien qui se respecte, en effet, personne n'est à l'abri d'un bug logiciel ou encore moins d'une défaillance physique et le constat est simple, plus son disque est gros et plus on a de chance de perdre des données...

An easy-to-use backup solution for making archives.

Voici la devise de Backup Manager, cet outils va vous permettre d'automatiser la sauvegarde de vos fichiers, bases mysql, bases subversion...très simplement.

Nous allons décrire ici l'installation sur Ubuntu ainsi que sa configuration qui est d'ailleurs d'une très grande simplicité !

Lire la suite...

Ubuntu Shipit : Les CDs d'Ubuntu gratuitement chez vous !

Après avoir lu le billet de Motarion, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que j'avais moi aussi reçu le paquet contenant les CDs de la Ubuntu Dapper et 3 planchettes d'autocollants...

Le contenu du paquet : 8 x86, 1 mac, 1 64 et 3 planchettes d'autocollant

Envie de tester Ubuntu, la flemme de télécharger les ISOs ?
Utilisateur convaincu d'Ubuntu, envie de le faire partager à votre entourage ?

Précipitez-vous à cette adresse : Ubuntu Shipit, c'est gratuit !

Attention tout de même, soyez patient, il vous faudra en effet attendre 4 à 5 semaines d'attente...mais quelle bonne surprise !

La commande de CDs est gratuite pour vous...mais pas pour Canonical donc merci de ne pas abuser de ce système et de ne pas laisser vos CDs prendre la poussière sur votre étagère ! (merci GdB pour cette très bonne remarque!)

Problèmes de lenteur avec les montages NFS

Voici un billet qui pourra en intéresser plus d'un, notamment, ceux qui utilise NFS et qui se plaigne de lenteur à l'établissement du montage.
Ci dessous, un copier / coller du message que j'ai reçu de la part d'un ami qui se plaignait de lenteur NFS depuis pas mal de temps...


[...]

j'ai trouvé la solution pour ma salo$%&# de lenteur de connexion à mon partage nfs.
si tu peux mettre ça sur ton blog pour en faire profiter des ubuntutiens.

Sur ma machine depuis un certain temps, disons depuis que je suis passer de kubuntu à ubuntu il y a environ 6 mois, j'ai quelques problèmes pour me connecter au serveur NFS de ma passerelle, en effet, le montage d'un partage NFS prend une bonne minute.

Sur mon client avec la commande censée monter le partage NFS :

$ sudo mount -t nfs server:/mnt/nfs/ /mnt/nfs

Au moment ou j'exécute la commande de montage, j'ai une demande dans /var/log/syslog du serveur

May 27 22:30:32 server rpc.mountd: authenticated mount request from 
192.168.100.10:656 for /mnt/nfs (/mnt/nfs)

Ensuite, sur mon client, j'attends une bonne minute, et enfin je peux accéder à mon partage, chouette !

Lire la suite...

- page 1 de 2