OpenAlarm Node 1.5.0

Format de la carte

Comme je l'évoquais dans un article précédent, Seeedstudio qui produit les pcb, m'a demandé un surplus de 17$ à cause des demi-trous en bordure de la carte, vu le cout total de production des PCB (9$ pour 10), ça fait une belle surprise et de toute façon, je n'étais pas convaincu de l'utilité / praticité de ces demi-trous, j'ai donc résolu le problème en augmentant quelque peu la largeur de la carte qui passe de 16mm à 19mm, rien de bien méchant et surtout un gain appréciable en terme de place disponible sur le PCB.

Améliorations par rapport à la version 1.0.0 :

  • L'ouverture du port USB à été agrandie car ça coinçait un peu sur la première version.
  • Certains composants ont été déplacés pour faciliter le montage
  • Les broches de programmation ont été agrandis (voir plus bas)

Comparatif visuel et à l'échelle entre un Funky v3, un OpenAlarm Node 1.0.0 et un OpenAlarm Node 1.5.0 :
Comparatif Funky v3, OpenAlarm Node 1.0.0 et OpenAlarm Node 1.5.0

Comme vous le voyez, nous sommes un poil plus gros que la version 1.0.0 mais ça reste très petit comme le prouve cette photo :
Un OpenAlarm Node 1.5.0 dans la main

Vue de derrière :
Vue de derrière

Entrées / sorties

Avec la taille gagnée, j'en ai profité pour revoir le mappage des entrées / sorties, maintenant, elles sont placées dans l'ordre de chaque côté de la carte, toutes groupées par fonction.

On trouve dorénavant sur le côté gauche les 3 broches d'alimentations VIN (entrée de 3.3V à 7V), GND, VCC (entrée de 3V à 5V), 4 entrées / sorties génériques ayant chacune une interruption matérielle D0, D1, D2, D3.
Sur le côté droit, on trouve 2 entrées analogiques A0 et A1 et d'autres entrées / sorties génériques D6, D7, D8, D9 et D12 (D8 et D9 ayant également des interruptions matérielles).

Les entrées / sorties d'un OpenAlarm Node 1.5.0

Sur l'ancienne version des OpenAlarm Node et sur les Funky, il n'est pas possible d'utiliser le port physique I2C car la broche PD0 (SCL) est utilisé comme broche d'interruption pour dialoguer avec le module radio.
À cause d'un bug dans la librairie JeeNode de pilotage du module radio, il n'était pas possible d'utiliser une autre broche, le problème étant résolu, j'ai libéré PD0 afin de pouvoir utiliser le port I2C directement, et c'est PB7 (D11) qui est maintenant utilisé pour le dialogue avec le module radio.